Comment créer un reporting social media ?

Comment créer un reporting social media ?

Publier du contenu sur les réseaux sociaux, mais analyser le retour de vos publications, c’est mieux ! En effet, ceci va permettre de constater si votre stratégie social media est pertinente, ou s’il faut la redéfinir. Cependant, il peut être compliqué d’analyser ces données en raison des nombreux indicateurs qu’il existe. Quels sont donc les indicateurs à analyser ? Comment les reporter pour construire un reporting pertinent ?


Qu’est-ce qu’un reporting social media ?





Un reporting social media est indispensable pour se rendre compte si le contenu publié sur les réseaux sociaux est pertinent. Ainsi, il présente la performance de l’entreprise sur une période donnée.

Ce reporting est destiné à deux types de personnes :

-Pour vous : pour mesurer si vos actions sont pertinentes et ainsi identifier les améliorations possibles ;

-Pour votre direction ou vos clients (si vous êtes une agence) : pour prouver le retour sur investissement de votre travail.

Créer un reporting social media, ce n’est pas seulement se contenter de reporter les chiffres que vous trouvez sous forme de tableau, vous devez les analyser et les expliquer. Pour établir un bon reporting, vous devez donc inclure trois éléments essentiels dans celui-ci :

-Vos résultats obtenus ;

-Vos observations sur les résultats obtenus ;

-Vos recommandations pour les prochaines campagnes et pour la stratégie globale de l’entreprise.

Suivant la stratégie à déployer et les canaux où vont être diffusés les contenus, vous pourrez créer un reporting chaque semaine ou chaque mois.


Que montrer dans un reporting social media ?


On peut diviser le rapport social media en deux parties : l’analyse des actions social media et l’analyse de l'e-réputation sur les réseaux sociaux.


Les actions social media


Les actions social media concernent toutes les actions que vous entreprendrez sur les réseaux sociaux (publications, partage d’articles, etc.) et l’engagement recherché au travers d’elles. Pour évaluer l’efficacité de ces dernières, on va analyser le nombre d’interactions, le nombre de portées, la visibilité acquise, le trafic gagné, le taux d’engagement, etc… de chaque publication.


L'e-réputation de l’entreprise


Les actions social media que vous entreprendrez vont avoir un impact positif ou négatif. On pourra retrouver ces avis sur des forums, des sites d’avis ou sur des groupes privés sur Facebook par exemple. Grâce à eux, on va pouvoir analyser l'e-réputation de l’entreprise en question. Cette analyse va permettre de voir si l’image voulue correspond à l’image perçue.


Les points à retenir pour créer un bon reporting social media


En effet, lorsque vous réalisez un reporting de vos résultats sur les réseaux sociaux, de nombreux chiffres peuvent être traités, mais il est important de ne pas s’éparpiller. Ainsi, il faut faire le tri et ne pas inclure des données inutiles, pour que votre rapport soit simple et rapide à lire. On distingue 5 points importants :


1) La présentation des résultats


Cette partie du reporting consiste à présenter les différents chiffres que l’on aura trouvés sur l’ensemble des canaux que l’on a utilisés pour la stratégie social media. Il s’agit de soulever les différentes interactions gagnées sur les publications et ensuite de les présenter sous la forme d’un graphique (afin de faciliter la compréhension des données), réseau social par réseau social. Il est également important de mettre de la couleur et de ne pas avoir peur de souligner ce qui pourrait être négatif.


2) L’analyse et l’interprétation des résultats


Ici, il s’agit de mettre en relief les interactions obtenues avec les indicateurs établis en amont : si vous recherchez plus de trafic sur votre site internet, plus d’appels, plus de messages ou alors plus d’interactions sur vos publications. Il s’agit également de comparer les différentes publications pour voir celles qui ont suscité le plus d’intérêts et ainsi en déduire pourquoi et définir des axes d’améliorations.


3) L'e-réputation de l’entreprise


C’est l’un des points les plus importants à analyser, puisqu’il va permettre d’analyser les retours des internautes au sujet de votre entreprise. En surveillant l'e-réputation de votre entreprise, vous pourrez mettre en place de nouvelles actions ou en corriger certaines avant qu’une crise ne survienne.


4) La conclusion sur la stratégie


Cette partie consiste à conclure sur la stratégie social media : savoir si les objectifs ont été atteints ou non. Attention, dans tous les cas, il faudra exprimer vos réussites comme vos échecs, il ne s’agit pas de mentir.

Il faut être capable d’expliquer pour quelles raisons vos actions ont été réussies, mais dans le cas où vos objectifs n’ont pas été atteint, expliquer pourquoi ces dernières n’ont pas porté leurs fruits.

Avoir des échecs n’est pas un manque de professionnalisme, cela va permettre d’apprendre et de modifier sa stratégie.


ICESI, spécialiste des réseaux sociaux


En conclusion, établir le reporting concernant vos actions sur les réseaux sociaux est indispensable pour mesurer leur efficacité. Il permet de délivrer un document à des collaborateurs ou à des clients externes. Chez ICESI, nos community managers créent du contenu pour vos réseaux sociaux mais fournissent également un compte-rendu mensuel des résultats obtenus sur ces derniers !

Pour en savoir plus sur nos différentes offres, référez-vous à la rubrique Community Management !

Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !